Abuser de sa liberté d’expression constitue une faute grave

21 Juin 2017 Droit social

Dans une décision du 2 juin 2017, la Chambre sociale de la Cour de cassation retient que le salarié qui , dans deux écrits et un message téléphonique, porté des accusations graves, multiples et répétées contre son employeur et différents salariés, dans des termes injurieux et excessifs, reprochant à son employeur des manipulations, des mensonges et la rédaction de faux, et qu’il avait proféré des menaces et cherché à monnayer les éléments qu’il disait détenir, avait abusé de sa liberté d’expression et que ces manquements rendaient impossible son maintien dans l’entreprise.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?oldAction=rechJuriJudi&idTexte=JURITEXT000034861863&fastReqId=489600440&fastPos=1

Pour tout conseil en droit du travail, n’hésitez pas à contacter l’un des avocats de la SCP GUILLOTIN POILVET AUFFRET GARNIER, avocats à RENNES et SAINT-BRIEUC.